Disparition de T.K.V. Desikachar à l'âge de 78 ans

Auteur: 
FRANCO Lina




Nous venons d’apprendre la mort de T.K.V. Desikachar survenue lundi 8 août. Il 
avait 78 ans et souffrait depuis plusieurs années d’une grave maladie.

Après la mort de Pattabhi Jois en 2009 et celle d’Iyengar en 2014, disparaît avec Desikachar un des derniers héritiers directs de l’enseignement de T. Krishnamacharya. Nombre de formateurs de l’Institut Français de Yoga ont été ses élèves et ont transmis à leurs propres élèves ce qu’il leur avait transmis. Nous lui sommes tous et toutes, élèves, professeurs, formateurs, redevables.


Laurence Maman qui étudia auprès de lui nous offre un souvenir personnel en forme d’hommage à son maître :


« Je devais participer à un séminaire où j’étais l’interprète de

Desikachar. Au dernier moment, pour des raisons familiales, je fus dans

l’impossibilité de partir, immobilisée pendant plusieurs semaines. Il me

rendit visite et je lui fis part de mes inquiétudes, de ma tristesse et de

mon désarroi : « Même immobilisée, rien ne vous empêche de penser », me

dit-il. Cette phrase apparemment banale m’a beaucoup aidée et marquée dans l’épreuve

que je traversais. On aurait pu s’attendre à ce qu’il m’invite à méditer,

mais c’est bien à penser qu’il m’a encouragée. »
 

Pensons à lui.