Rencontre avec Françoise Dupont, professeur de Yoga

« Etre là, me désencombrer pour être pleinement disponible, présente à l'autre »

Portrait de Françoise Dupont, professeur de Yoga à Paris

Je rencontre Françoise Dupont à Paris lors de sa pause déjeuner, elle occupe un poste prenant : Directrice de projets dans le domaine de la publicité et des médias.

Comment es-tu venue au Yoga ?

Enceinte de sa première fille, Françoise se tourne vers le Yoga. Sa professeure travaille avec une sage femme qui assure la préparation à l'accouchement.

Cette préparation s'avère très adaptée, Françoise en garde une forte impression.

Un peu plus tard, c'est la découverte de l'enseignement IFY avec Marie-Christine Poulenc, Françoise suit ses cours pendant huit ans, l'enseignement est différent de ce qu'elle connaissait : la structure, le contenu des cours, la pédagogie, la relation professeur-élève et les Yoga sutra.

Quand Marie-Christine arrête les cours collectifs en 1995, Françoise rencontre Marina Margherita par l'intermédiaire de l'IFY avec laquelle elle continue aujourd'hui son cheminement.

Quand tu t'es engagée dans la formation de professeur de Yoga, tu souhaitais enseigner ?

Françoise s'engage dans le premier cycle de formation de Marina (de 2002 à 2006), sans avoir l'intention, à ce moment-là, d'enseigner.

Mais elle souhaite consacrer son mémoire au Yoga prénatal et elle a besoin d'expérimenter et d'apporter du concret à ce travail. Une collègue enceinte lui fournit l'opportunité de commencer à enseigner.

Ensuite, Françoise démarre un cours collectif, ses élèves sont majoritairement des jeunes femmes... qui parfois sont enceintes. Proposition est faite alors d'un accompagnement en cours individuel car il apparaît rapidement que le cours collectif est peu adapté surtout s'il s'agit d'une première grossesse.

Depuis lors, le cours collectif et les cours individuels de Yoga prénatal se poursuivent.

Comment définir, nommer cet accompagnement ?

C'est se préparer physiquement à « accueillir la vie » grâce aux techniques du Yoga (postures, respiration, son) sans oublier l'essentiel : « accompagner la vie qui se développe en soi ».

— « Pendant le cours, le bébé est présent, c'est merveilleux, plus la mère est relaxée et plus il réagit. »

Françoise identifie quatre grands axes de travail :

accompagner les transformations du corps,
atténuer les désagréments qui peuvent survenir pendant la grossesse,
préparer la future maman à l'arrivée de son enfant et commencer la relation avec lui/elle,
préparer à l'accouchement physiquement et psychologiquement.

Qu'est-ce qui fait le fil rouge de ton enseignement ?

— « La relation différente de chaque femme à la maternité. La nécessité de beaucoup d'échanges pour "comprendre là où elle en est et quelle est son attente profonde" ce qui met un temps à se dévoiler. »

Le Yoga prénatal englobe aussi le post natal : le changement de vie après la naissance, l'acceptation de la relation avec l'enfant, devenir mère est un changement majeur. Aux trois trimestres de la grossesse avec leurs besoins différents s'ajoute un quatrième temps à anticiper.

Aujourd'hui, Françoise constate qu'il très important d'anticiper ce changement de vie : les femmes sont souvent dans une logique de contrôle pour « tout gérer », mais il y aura peut être les nuits sans sommeil et les responsabilités professionnelles à assurer le lendemain...

Le Yoga prénatal doit préparer aussi à un éventuel imprévu, la naissance n'est jamais un événement anodin : « être le plus possible dans la conscience et au plus près de ce qui arrive permet d'être le mieux à même de faire face à l'imprévu ».

Et toi-même, comment te prépares-tu avant un cours ?

— « Etre là, me désencombrer pour être pleinement disponible, présente à l'autre » est un prérequis.

Le cours débute souvent par des respirations et/ou du son que Françoise pratique avec son élève, ainsi se fait la mise en relation. Françoise accorde la plus grande importance à l'observation qu'elle définit comme « une forme de méditation ».

Quelles sont tes formations complémentaires, tes sources ?

Les livres et stages de Bernadette de Gasquet qui est aussi médecin et travaille en maternité.

Le travail avec Marina, très sensible à tout de qui touche à la vie des femmes, et beaucoup de recherches sur la maternité.

Des projets ?

En retraite l'an prochain, Françoise pense continuer l'enseignement du Yoga tout en gardant de la disponibilité pour sa vie personnelle et familiale... mais le sujet est en questionnement !

Interview de Françoise Dupont le 14 février 2017 par Chantal Bourgea,
Professeurs IFY.

Séance de Yoga prenatal au 7eme mois de grossesse

Rechercher un professeur de Yoga